Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Tourisme

  • Lac d'Aydat

    Si nous avons beaucoup de châteaux, l'Auvergne compte aussi de nombreux lacs. Je vous ai déjà parlé du Gour de Tazenat (ICI, ICI ou ICI) et du Lac d'Aubusson (ICI), aujourd'hui, je vous emmène en balade au Lac d'Aydat (en attendant que je vous parle de mes balades au Lac Pavin ou au Lac de Guéry).

    Le Lac d'Aydat est, pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, le plus grand lac naturel d'Auvergne. C'est un lac de barrage dont on peut faire le tour et sur lequel on peut s'adonner à de multiples activités. Baignade, canoé, planche à voile, pêche...

    Au départ de l'office de tourisme, la balade fait dans les 6.5km mais, ce jour-là, j'ai du écourté mon tour. Je me suis fait surprendre par l'orage, obligée de faire demi-tour. Mais c'est vraiment une chouette balade. Facile, elle offre tout de même de jolis points de vue. J'ai noté de revenir faire le tour complet cet été. Histoire de ne plus avoir de regrets.

    Et maintenant, place aux photos...

    1.JPG

    3.JPG

    4.JPG

    5.JPG

    6.JPG

    DSC_1914.JPG

    DSC_1918.JPG

    DSC_1920.JPG

    DSC_1922.JPG

    DSC_1933.JPG

    DSC_1942.JPG

    DSC_1948.JPG

    Et à bientôt pour une nouvelle balade. Dans un château, au bord de l'eau ou au sommet d'un volcan...

     

     

  • Grimpette au Puy de Pariou

    Même si vous ne l'avez jamais vu en vrai, le Pariou, vous le connaissez. Mais si, c'est lui. Lui que l'on trouve sur les bouteilles de Volvic.

    naturelle_logo_big.png
    Qui ne connaît pas ?!?

    Quand je suis au sommet du Puy de Dôme, mon plaisir est de m'assoir face au Pariou. De toute la Chaîne des Puys, je crois que c'est lui mon préféré. J'adore son profil. Je lui trouve, sans pouvoir l'expliquer, un air gentil et inoffensif. Pas comme le PDD avec ses installations à son sommet, en fait.

    IMGP1693.JPG
    Le Pariou, au 1er plan, vu du sommet du PDD (oui, il est possible d'aller de l'un à l'autre et de revenir)...

    Cela faisait longtemps que je n'y étais pas montée alors, pas une belle (et chaude) journée du mois d'Août, j'ai chaussé les baskets et je suis partie pour un pique-nique dans le cratère. Parce que oui, non seulement on peut y grimper au Pariou. Mais on peut aussi descendre dans le cratère. Si c'est pas la classe, ça. Enfin, je dis cratère mais en réalité, il y en a deux, des cratères, emboités.

    DSC_0145.JPG
    Pour le départ, on se gare sur le parking au pied du Puy des Goules (dont il faut que je vous parle) et on traverse la route... (en faisant méga attention !)

    Alors, n'ayons pas peur des mots, ça grimpe. Mais, à l'arrivée, la récompense est au rendez-vous. Comme je dis toujours, ça vaut le coup d'avoir mal aux mollets. Ceci-dit, ça grimpe mais, en toute franchise, c'est faisable par des enfants de 6 ans, hein. En revanche, et là je suis sérieuse, n'oubliez pas de prendre un pull, le vent y souffle un peu là-haut. 1209 mètres d'altitude, quand même.

    DSC_0149.JPG
    Oh, mais qui vois-je qui se cache au fond ? Mais oui, c'est bien lui, le Puy de Dôme !

    DSC_0160.JPG
    On est en haut ! Maintenant, faut descendre...

    DSC_0153.JPG

    DSC_0162.JPG
    Spot à touristes...

    DSC_0164.JPG
    Au fond du cratère...

    IMGP2547.JPG

    IMGP2559.JPG
    Vous voyez le chemin à droite ? Et bien ce n'est pas un chemin. Ce sont des marches ! Des marches qui peuvent être très hautes. Genre plus haute que la hauteur de mon genoux. Autant vous dire que j'en ai eu quelques unes difficiles à passer.

    DSC_0168.JPG
    Pour redescendre, on emprunte ces escaliers qui font face au PDD. Et ça fait beaucoup de marches, croyez-moi. Mais ça va, elles ne sont pas si difficiles à prendre. Et, arrivés en bas, on peut faire une pause. Au milieu des volcans. Vraiment. Vous y êtes entourés de volcans.

    IMGP2572.JPG

    IMGP2573.JPG
    Vues du bas... le PDD et le Pariou...

  • Le Petit Versailles Auvergnat

    Partout où vous vous promenez en Auvergne, vous n'êtes jamais bien loin d'un château. L'an dernier, je me suis rendue compte que, finalement, je n'en connaissais pas tant que ça. Quel dommage ! J'ai donc pris la décision de réparer mon erreur et j'ai profité de mon été pour faire quelques visites.

    Le château que je vous présente aujourd'hui est surnommé Le Petit Versailles Auvergnat. Situé à quelques kilomètres d'Issoire (-63-), le Château de Parentignat est classé Monument Historique. Dans un magnifique parc à l'anglaise, le château abrite notamment une collection de peintures des 17ème et 18ème siècles et une bibliothèque de quelques 20 000 volumes.

    IMGP2118.JPG

    Pour l'histoire des lieux et les infos pratiques, je vous renvois au site de Parentignat (ICI) et je passe directement aux photos. C'est ce qui nous intéresse.

    DSC_0029.JPG

    IMGP2110.JPG

    IMGP2120.JPG

    DSC_0006.JPG

    DSC_0009.JPG

    DSC_0012.JPG

    DSC_0013.JPG

    DSC_0014.JPG

    IMGP2031.JPG

    IMGP2065.JPG

    IMGP2067.JPG

    IMGP2094.JPG

    IMGP2095.JPG

    IMGP2028.JPG

    IMGP2046.JPG

    IMGP2047.JPG

    IMGP2074.JPG

    IMGP2075.JPG

    IMGP2092.JPG

    IMGP2099.JPG

    IMGP2102.JPG

    Là encore, celles et ceux qui ont Facebook ont déjà vu les photos sur mon profil personnel mais un article ici s'imposait. C'est vraiment un très bel endroit. La visite (guidée) du château est très intéressante (j'ai adoré) et la balade (libre) dans le parc est très agréable avant de prendre la route du retour. Sincèrement, ça vaut largement les 10euros du billet d'entrée.

  • Les Costumés de Venise au Château de Portabéraud

    La nouvelle est "tombée" avant-hier, le rendez-vous est déjà noté dans mon agenda. Cette année, le week-end vénitien de Mozac (dans les jardins du Château de Portabéraud) aura lieu les 8 et 9 Juillet. En 2016, c'était quelques 30 personnages costumés et masqués qui avaient pris place derrière les bosquets, dans le parc ou sur la terrasse du château. Toujours disponibles, accessibles et aimables (malgré la chaleur), les costumés se sont prêtés au jeu des séances photos avant de déambuler et de défiler dans la cour. Une pièce Commedia dell'arte était aussi proposée mais je n'avais pas pu rester. J'espère bien, cette année, en profiter au maximum. Je ne savais pas à quoi m'attendre mais, sincèrement, c'était fort joli. Chatoyant et flamboyant à souhait, j'en avais pris plein les yeux. Certains d'entre vous ont vu mes photos sur Facebook mais je ne les avais pas montré ici, c'est le moment de réparer cette erreur. En voici une petite sélection pour, pourquoi pas, vous donner envie.

    DSC_0296.JPG

    IMGP1037.JPG

    IMGP1042.JPG

    IMGP1045.JPG

    IMGP1047.JPG

    IMGP1088.JPG

    IMGP1097.JPG

    IMGP1101.JPG

    IMGP1106.JPG

    IMGP1116.JPG

    IMGP1118.JPG

    IMGP1121.JPG

    IMGP1124.JPG

    IMGP1125.JPG

    IMGP1134.JPG

    IMGP1135.JPG

    IMGP1144.JPG

    IMGP1147.JPG

    IMGP1151.JPG

    IMGP1155.JPG

    IMGP1159.JPG

    IMGP1170.JPG

    IMGP1176.JPG

    IMGP1185.JPG

    IMGP1195.JPG

    IMGP1215.JPG

    IMGP1229.JPG

    IMGP1231.JPG

    IMGP1240.JPG

    IMGP1245.JPG

    Il y a quand même 30 photos dans cette sélection. Sachez que mon fichier contient 220 clichés (après tri des doublons, des flous, des mal cadrés, des sans intérêt...). Autant vous dire que cela m'a été très difficile de choisir. J'aurais pu ajouter des vues sur le château ou les jardins ou des plans de détails des costumes mais nous serions facilement monté à 75 images, j'ai jugé que ça aurait fait trop. J'espère que cette sélection haute en couleurs vous a plu.

    Lien direct vers le site du Château de Portabéraud : ICI.

  • Gorges de la Bouble

    Quand j'ai décidé de reprendre le blog (je ne suis pas assidue, je sais), j'avoue, j'ai de suite imaginé faire table rase du passé et ne pas revenir sur les balades, coutures ou autres tests culinaires que j'ai pu faire lorsqu'il était au point mort. Mais, vous savez ce que l'on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. C'est l'hiver. Il fait froid. La neige est arrivée. Le ciel est bas. Il n'est pas rare de passer 2 jours sous un épais brouillard. Le matin, il faut dégivrer la voiture avant de partir alors qu'il fait encore nuit. Bref, vous voyez où je veux en venir. Finalement, c'est peut-être une bonne idée de revenir sur des balades et des sorties qui ont lieu alors qu'on pouvait se promener en manches courtes sous un beau ciel bleu et ensoleillé. Ca va faire du bien moral. C'est donc parti pour une série de billets remplis de photos à la belle saison.

    Et on commence par une balade au bord de l'eau. Du côté de Chantelle (dans l'Allier). Dans les gorges de la Bouble. Ce n'est pas une très longue balade que je vous propose. Ce n'est pas non plus une rando dans des chemins escarpés. Mais quand on cherche le frais, cette balade est parfaite. On peut même envisager d'y apporter le pique-nique. Le départ se situe non loin de l'Abbaye Saint-Vincent de Chantelle (n'hésitez pas à vous y arrêter, les Sœurs du Couvent tiennent une boutique de produits fabriqués par leurs soins) où il y a un petit parking. Si c'est plein, on peut se garer dans le bourg et rejoindre aisément l'Abbaye. Vous pourrez alors choisir de partir sur 4km (balisage Anne de Beaujeu) ou 8km (balisage Au fil de la Bouble). Si vous choisissez le grand circuit, vous traverserez également du vignoble et de la forêt.

    DSC_1977.JPG
    Je vis en Auvergne, nous avons toujours des cabines téléphoniques, oui. Juste à côté du robinet d'eau potable. N'allez pas croire, on a aussi un Starbucks, le Wi-Fi et même un tramway. Bon, il n'y a pas toujours de réseau mais on y travaille...

    DSC_1986.JPG
    Vestiges d'anciens moulins... (ce qui me fait penser que je ne suis pas sûre de vous avoir emmené en balade dans la Vallée des Rouets de Thiers, il faudra y remédier)

    IMGP1886.JPG

    DSC_1991.JPG

    DSC_2012.JPG

    DSC_2031.JPG

    DSC_2037.JPG

    DSC_2034.JPG

    DSC_2035.JPG

    DSC_1989.JPG

    IMGP1894.JPG

    IMGP1899.JPG

    IMGP1904.JPG

    IMGP1927.JPG

    IMGP1936.JPG

    IMGP1940.JPG

    IMGP1943.JPG

    IMGP1949.JPG
    Le niveau de la Bouble était bien bas. Par endroits, le lit de la rivière était même carrément sec.

    DSC_2047.JPG

    DSC_2057.JPG

    DSC_2058.JPG
    Retour à l'Abbaye Saint-Vincent. Comme je vous le disais plus haut, je vous invite à y entrer. Les Bénédictines produisent des cosmétiques et des produits de beauté qu'elles vendent dans leur boutique. Plus d'infos ICI et ICI.

    IMGP1958.JPG

    IMGP1963.JPG

    IMGP1973.JPG

    IMGP1980.JPG

    IMGP1987.JPG

    IMGP1990.JPG

    IMGP2004.JPG

    IMGP2014.JPG
    Si vous faites une pause au bord de l'eau, vous avez des chances de vous faire approcher par de jolies libellules. Elles y vivent en grand nombre. Mais si vous voulez une belle photo, dépêchez-vous de dégainer l'appareil.

    Mes photos ne sont pas forcément dans l'ordre. Elles datent du 03 Août 2016.